Le maire de Villeurbanne, atteint d'un cancer : "On gagne à désigner les choses"

  • A
  • A
Le maire de Villeurbanne, atteint d'un cancer : "On gagne à désigner les choses"
Le maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, a révélé son cancer pour rendre la maladie moins taboue.@ JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :

Maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret a décidé de rendre public son cancer pour montrer qu'on peut travailler avec la maladie.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

Sa maladie a été révélée en août. Un lymphome, un cancer des lymphocytes, qui sont une famille de globules blancs. Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, a commencé en août un traitement par chimiothérapie qui lui a fait tomber les cheveux. Pour autant, il n'a pas abandonné son fauteuil d'édile de la ville rhodanienne.

"Transparence". Car Jean-Paul Bret, 71 ans, a un but : rendre le cancer un peu moins tabou. "Je pense qu'on gagner à désigner les choses, à faire preuve de transparence. Si mon témoignage, parce que je suis maire, peut conduire à faire sorte à ce que cette maladie soit un peu rendue plus ordinaire…" explique-t-il. 

Ajustements nécessaires. Pour lui, le lymphome ne doit pas rimer avec un changement trop radical dans son quotidien. "On vit avec un cancer, on travaille avec un cancer. Il y a évidemment des choses qui changent mais pour autant ça ne m'oblige pas à disparaître au fond de mon appartement pendant trois mois", assure-t-il. Comme il l'a déclaré au Progrès, quelques ajustements sont nécessaires : "Mes présences à l’hôtel de ville sont organisées et optimisées. J’assure l’essentiel de mes fonctions de maire", conclut-il.