Le juge de la Cour suprême américaine Anthony Kennedy prend sa retraite

  • A
  • A
Le juge de la Cour suprême américaine Anthony Kennedy prend sa retraite
La Cour suprême, plus haute juridiction américaine, tranche souvent les grands sujets de société, en interprétant la Constitution.@ Brendan Smialowski / AFP
Partagez sur :

Après 43 ans de magistrature à la Cour suprême américaine, le juge Anthony Kennedy prend sa retraite, et son successeur sera nommé par Donald Trump.

Le juge de la Cour suprême américaine Anthony Kennedy, l'un des neuf sages de la plus haute juridiction des Etats-Unis, prend sa retraite, a annoncé mercredi la Cour. Ce retrait va permettre à Donald Trump de nommer un nouveau juge pour remplacer Anthony Kennedy, un conservateur qui, sur certains sujets sociétaux, ralliait les juges progressistes. "Le juge Kennedy a averti aujourd'hui ses collègues qu'il soumet au Président une notification formelle de sa décision, effective au 31 juillet cette année", indique un communiqué de la Cour suprême. 

Trump va nommer son successeur. "Cela a été un grand honneur et un privilège de servir notre nation à la magistrature fédéral pendant 43 ans", a déclaré le juge Kennedy, cité dans le communiqué. Donald Trump a affirmé jeudi que le processus de remplacement à la Cour suprême du juge Anthony Kennedy débuterait "immédiatement". Anthony Kennedy "a été un grand juge de la Cour suprême", a déclaré Donald Trump, saluant un homme ayant une véritable "vision" et beaucoup de "cœur". "Nous allons commencer la recherche d'un nouveau juge pour la Cour suprême immédiatement", a-t-il ajouté, exprimant l'espoir de nommer pour lui succéder "quelqu'un de tout aussi extraordinaire", et très probablement un conservateur.



Une majorité de conservateurs à la Cour suprême. "Nous avons une liste de 25 personnes que j'avais présentée durant ma campagne. J'en avais 20 et j'en ai ajouté cinq", a-t-il poursuivi, évoquant des personnes "très douées, très intelligentes". L'année dernière, le 45e président américain avait déjà nommé un juge conservateur à la Cour suprême, Neil Gorsuch, apportant la majorité aux juges conservateurs à la Cour suprême. Cette majorité était tempérée par la voix plus modérée du juge Kennedy. La Cour suprême, plus haute juridiction américaine, tranche souvent les grands sujets de société, en interprétant la Constitution.