Le Japon touché par le tsunami

  • A
  • A
Le Japon touché par le tsunami
@ REUTERS
Partagez sur :

Des vagues ont atteint dimanche les côtes japonaises, mais l'alerte est désormais levée.

Coup sur coup dimanche matin, plusieurs vagues, dont l'une de 120 cm, ont atteint la côte nord-est du Japon. La ville de Kuji, à environ 500 km de Tokyo, a été touchée. Par précaution, les autorités japonaises avaient déjà ordonné que 320.000 personnes vivant sur la côte Pacifique quittent leurs habitations pour rejoindre des zones surélevées.

Ce tsunami est la conséquence du violent séisme qui a frappé le Chili dans la nuit de vendredi. Après avoir été en alerte toute la nuit, les autorités japonaises ont finalement ramené le risque de tsunami à "normal", dimanche à 11 heures. L'alerte a également été levée pour tous les pays de l'océan Pacifique par les autorités américaines.

Alertes en série

Après le séisme au Chili, de multiples alertes au tsunami ont été déclenchées en Amérique du Sud, en Amérique centrale, en Antarctique, en Océanie et jusqu’en Asie.

Des vagues d'une envergure exceptionnelle se sont ainsi abattues sur les îles Galapagos, en Equateur, où les habitants ont reçu pour consigne de se regrouper en zone surélevée. Les habitants des régions côtières de l'île chilienne de Pâques ont aussi été évacués vers l'intérieur des terres.

La Polynésie française touchée

La vague a aussi touché les îles de Polynésie française samedi dans l'archipel des Gambier. Mais elle n'a fait aucun dégât ni victime. Des vagues de quatre mètres ont tout de même été observées à Hiva Oa.