Le "héros" très intéressé du vol 253

  • A
  • A
Le "héros" très intéressé du vol 253
Partagez sur :

Jasper Schuringa, qui a empêché le terroriste présumé de faire exploser l’avion Amsterdam-Detroit, veut rentabiliser son témoignage.

"J'ai sauté sur le suspect, je n'ai pas réfléchi." Jasper Schuringa, célébré comme le "héros" du vol 253 entre Amsterdam et Detroit, semble réfléchir un peu plus quand il s’agit de raconter comment il a empêché le terroriste présumé de faire exploser l’avion vendredi. Selon des blogs américains spécialisés, ce Néerlandais aurait touché 10.000 dollars pour le témoignage qu’il a fourni à CNN, et ne s’exprimera désormais qu’en échange d’une contrepartie financière.

Voici l’interview accordée par Jasper Schuringa à CNN samedi :

"CNN a payé" pour obtenir cet entretien, affirme le site Mediaite. Même si la chaîne américaine se défend d’avoir acheté l’interview, elle reconnaît avoir payé un "droit d’utilisation" pour une photo de l’intérieur de l’avion prise par Jasper Schuringa. Or, payer pour acquérir une image ou une vidéo est une pratique courante, qui permet à une chaîne de s’assurer une interview, tout en se défendant de payer pour l’obtenir. D’après le site Gawker, Jasper Schuringa aurait ainsi récolté environ 18.000 dollars en vendant des photos de lui à CNN, ABC et le New York Post.

L’interview accordée à CNN est elle-même assez étrange. A deux reprises, Jasper Schuringa tente ostensiblement d’y mettre fin. Une première fois lorsqu’il dit : "Je ne veux pas vraiment parler de cela" (6’35). Puis, quelques secondes plus tard, lorsqu’il essaie, en vain, de conclure : "Ok, bien, merci beaucoup" (6’55). Finalement, après un petit moment de flottement, l’interview se poursuit, mais le témoin semble pressé d’en finir.

Pour ne pas révéler trop vite d’autres détails susceptibles d’être monnayés ? Ce passager "vous racontera son histoire – mais seulement si vous lui donnez de l’argent", assure Mediaite. Ce qui pourrait expliquer qu’on n’ait pas encore revu "le héros du vol 253" revenir sur son exploit depuis samedi.

Jasper Schuringa, qui rend hommage, dans son interview sur CNN, à l'équipage composé de "gens très courageux", n’est pas le seul héros du vol 253. Mais ce réalisateur, qui compte déjà plusieurs groupes de fans sur Facebook, est pour l’instant celui qui a le mieux réussi à tirer profit de son nouveau statut.