Le quotidien britannique The Guardian a ouvert un café dans l'est de Londres il y a quelques jours. Aucun communiqué sur le site mais des employés du journal l'ont annoncé sur Twitter.

"Pour résumer, #guardiancoffee est aussi un lieu de travail à mi-temps pour nos rédacteurs high-tech. Il y aura un espace pour les interviews et aussi pour les événements", tweete ainsi une rédactrice du journal :



Plusieurs internautes ont posté des photos et vidéos du lieu sur Twitter.



On y découvre un menu à la maquette proche de celle du journal :





Le café est offert et des iPads peuvent être utilisés gratuitement, rapporte le site américain Paidcontent.org. L'an dernier, le Guardian a annoncé une perte d'exploitation annuelle de 76 millions de livres (près de 89 millions d'euros) selon The Economist.