Le Groenland sur la voie de l'indépendance

  • A
  • A
Le Groenland sur la voie de l'indépendance
Partagez sur :

Sous hégémonie danoise depuis 300 ans, l'île change de statut pour gagner en autonomie.

Journée historique pour le Groënland. L'île située entre l'Islande et la Canada vit sous hégémonie du Danemark depuis près de 300 ans. Ce dimanche, jour de la fête nationale du territoire, elle va gagner en autonomie. Ce nouveau statut avait été plébiscité par les 3/4 de la population en novembre dernier lors d'un référendum.

Cette nouvelle étape est la dernière sur la voie de l'indépendance : la langue groenlandaise devient la langue officielle et le Danemark reconnaît le Groenland en tant que peuple. Ce nouveau statut prévoit aussi que les 57 000 habitants dont une majorité d'Inuits ont désormais le droit de contrôler leurs propres ressources naturelles. L'île encaissera 100 % des gains dans l'exploitation du pétrole, du gaz ou de l'or jusqu'à hauteur de 10 millions d'euros par an. Cela tombe à pic dans un contexte où la pêche, la ressource principale de l'île, souffre du réchauffement climatique.

Le Groenland gèrera également lui-même les questions qui concernent la police, la justice et le droit de la famille. Après des années de négociations, le Danemark est donc en passe de renoncer à son statut de puissance dans la zone arctique. Pour l'instant, l'île fait toujours partie de la "Communauté du Royaume danois", mais les indépendantistes d'extrême gauche ont remporté un score inédit aux élections début juin, avec plus de 43% des voix. Cet événement pourrait bien accélérer le processus d'indépendance.

Europe1.fr avec Laure Dautriche