Le Grimsvötn n'est plus en éruption

  • A
  • A
Le Grimsvötn n'est plus en éruption
L’éruption se poursuit mardi pour le volcan islandais qui continue à produire des cendres.@ REUTERS
Partagez sur :

Il n'y a plus mercredi de nuage de cendres au-dessus du volcan islandais.

Le panache avait déjà perdu en altitude, cette fois c'est l’éruption qui prend fin. Le volcan islandais Grimsvötn n'est plus en éruption, a annoncé mercredi un responsable de l'institut météorologique britannique. L'éruption du volcan, qui durait depuis samedi, a provoqué la création d'un panache de fumée et de cendres volcaniques qui a perturbé le trafic aérien en Islande, en Grande-Bretagne, en Scandinavie et en Allemagne.

Baisse d'intensité dès lundi

Mardi, le panache dégagé par le volcan s'était "considérablement" réduit en fin de journée sa hauteur n'atteignant plus que 2.000 mètres, avait déclaré un porte-parole des autorités d'urgence islandaises. "Ce n'est plus dangereux pour le trafic aérien. Le seul danger maintenant vient des vieilles cendres", avait-il souligné.

L'éruption du volcan islandais Grimsvötn avait déjà fortement baissé d'intensité dans la nuit de lundi à mardi, durant laquelle il était descendu à une hauteur de 3 à 5 km en raison notamment d'une baisse d'intensité de l'éruption, avait indiqué mardi matin l'Office météorologique islandais.

>> En images : le Grimsvötn, cracheur de cendres, cliquez ici.

L'éruption de samedi a été très importante et la région aux alentours du volcan a été vite recouverte d'une épaisse couche de cendres. Selon de premières constatations, les cendres projetées par le Grimsvötn sont plus lourdes et se déplacent donc moins que celles émises il y a un an par un autre volcan islandais, l'Eyjafjöll, dont l'éruption avait entraîné la plus grande fermeture d'espace aérien décrétée en Europe en temps de paix.