Le gigantesque incendie en Californie est d'origine criminelle

  • A
  • A
Le gigantesque incendie en Californie est d'origine criminelle
Partagez sur :

Des employés du service des forêts nationales pourraient être à l'origine du désastre, maîtrisé à près de 40% par les pompiers.

L'incendie qui ravage la Californie depuis le 26 août est d'origine criminelle. L'office des forêts américain est arrivé à cette conclusion, et la chaîne de télévision ABC 7 assurait jeudi que des employés du service des forêts pourraient être à l'origine du sinistre, qui a été baptisé "Station Fire".

A la lumière de ces conclusions, une enquête pour homicide a été lancée par la brigade criminelle du comté de Los Angeles après la mort tragique, dimanche, de deux pompiers, victimes de la chute de leur véhicule dans un ravin alors qu'ils combattaient les flammes.

Les 4.700 hommes mobilisés contre l'incendie, le plus important de l'histoire du comté de Los Angeles, poursuivent le combat contre "Station Fire", désormais contenu à 38%, contre 28% la veille. L'étendue des zones calcinées s'est néanmoins légèrement accrue pour friser les 59.000 hectares, soit environ 585 km2, ce qui correspond à la superficie de Chicago.

L'incendie a provoqué la destruction de 64 maisons. 25 personnes ont dû être évacuées de 11 habitations, alors que le feu avait gagné des secteurs reculés de la forêt d'Angeles, qui n'avaient pas été la proie des flammes depuis des dizaines d'années.

Plus de 12.000 maisons et 500 bâtiments commerciaux sont toujours officiellement menacés, même si la plupart des 10.000 personnes évacuées depuis le début de l'incendie, le 26 août, ont pu regagner leur domicile, selon le service américain des forêts nationales.