Le G20 trouve un accord pour une déclaration commune sur le climat

  • A
  • A
Le G20 trouve un accord pour une déclaration commune sur le climat
Partagez sur :

Donald Trump a bataillé avec les autres dirigeants mondiaux sur la question du climat, alors qu'un compromis a été trouvé sur l'autre sujet polémique du sommet, le protectionnisme commercial.

Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont accordé samedi à Donald Trump des concessions sur les sujets très sensibles du commerce et du climat, dans l'espoir de le maintenir dans le giron du G20. La déclaration finale adoptée après deux jours de sommet sous haute tension à Hambourg en Allemagne, marqué en permanence par des manifestations souvent violentes, porte la marque des controverses entre la nouvelle administration américaine et le reste du monde.

Cet accord international est "irréversible", mais... Concernant le climat, le G20 a pris acte de la sortie des Etats-Unis de l'Accord de Paris de lutte contre le réchauffement climatique, et de l'isolement du pays sur la question : tous les autres pays considèrent dans le texte que cet accord international est "irréversible". "Je me réjouis beaucoup que tous les autres chefs d'Etat et de gouvernement" s'en tiennent aux accords de Paris, a déclaré à la presse la chancelière allemande Angela Merkel, hôte du sommet.

Une concession à Trump. Dans le même temps, les Etats-Unis de Donald Trump obtiennent le blanc-seing du G20 pour mener une politique divergente. Le texte dit qu'ils vont aider d'autres pays dans le monde à "avoir accès et à utiliser des énergies fossiles". Une politique largement à contre-courant de l'objectif de l'ONU d'une économie moins gourmande en carbone, même s'il est précisé par le G20 que ces énergies fossiles seront utilisées de manière "plus propre". Concrètement, il s'agit surtout pour les Etats-Unis de vendre leur gaz de schiste. Les Etats-Unis ont notamment fait miroiter aux pays de l'Europe de l'Est, qui cherchent à réduire leur dépendance énergétique à l'égard de la Russie, la vente de gaz liquide américain. Ce point du compromis a fait l'objet d'âpres débat car plusieurs pays redoutent "un effet de contagion", souligne un diplomate.

hhh

Poutine satisfait... Le sommet du G20 a trouvé un "compromis optimal" sur l'épineuse question du climat, a estimé samedi en conférence de presse le président russe Vladimir Poutine. "L'un des sujets très importants a été les changements climatiques. Et ici, (la chancelière allemande Angela Merkel, ndlr) a réussi à trouver un compromis optimal (...) où tous les pays ont constaté que les Etats-Unis s'étaient retirés de cet accord (de Paris), mais le travail là-dessus sera poursuivi", a déclaré M. Poutine, ajoutant que "c'est un élément positif".

... Macron aussi. Emmanuel Macron a lui aussi estimé que le sommet du G20 avait permis de préserver les "équilibres indispensables" sur le climat et le commerce. "Je considère que le texte a permis (...) de maintenir les équilibres indispensables et d'éviter toute marche en arrière", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet à Hambourg en Allemagne. Il a également annoncé un nouveau sommet sur le climat le 12 décembre.