Le FMI s'engage pour les pays pauvres

  • A
  • A
Le FMI s'engage pour les pays pauvres
Partagez sur :

Le FMI a annoncé mercredi, "un accroissement sans précédent" des prêts.

Des gestes historiques à l’égard des pays pauvres. Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé mercredi la suspension jusqu'à fin 2011 du paiement des intérêts dûs par les pays pauvres et "un accroissement sans précédent" de l'aide qu'il leur accorde, qui pourrait atteindre 17 milliards de dollars d'ici à 2014, dont 8 milliards dans les deux années à venir."Pour la première fois de son histoire, nous sommes avec un FMI qui prête à taux zéro à des pays qui sont des pays pauvres, et cela "allège beaucoup leur budget".", a déclaré mercredi le directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn.sur la chaîne France 24.

Les ressources proviendront essentiellement de la vente de l'or du FMI. Le Fonds, qui est l’un des plus grands détenteurs au monde du métal précieux, avait décidé au printemps 2008 d'en céder 403,3 tonnes, soit un huitième de ses avoirs. D'autres ressources prêtables seront obtenues par des accords bilatéraux de prêts avec les Etats membres qui souhaitent participer aux finances du FMI. L'organisation de Washington a ainsi annoncé mardi qu'elle avait puisé plus de trois milliards de dollars dans les ressources mises à sa disposition par le Japon, le Canada et la Norvège.

Les modalités de prêt aux pays pauvres vont également être réformées. Pour les aider à relever les défis de la crise, le FMI proposera aux pays les plus pauvres trois types de prêts allant du soutien d’urgence à des financements à court et moyen terme. Des "facilités de crédit" jusqu’alors réservées aux pays à revenus moyens.