Le FBI ferme le site Megaupload

  • A
  • A
Le FBI ferme le site Megaupload
Le site Megaupload a été fermé par les autorités américaines.
Partagez sur :

Il s'agissait de l'un des plus importants sites d'échange de fichiers. Il a été fermé jeudi par les Etats-Unis.

La nouvelle risque d'attrister les amateurs de téléchargement. Le plus grand site de partage de fichiers du monde, Megaupload, a été fermé jeudi par les autorités américaines, annonce le magazine Time. Le site basé à Hong Kong est en effet accusé d'avoir coûté aux détenteurs de copyright plus de 500 millions de dollars (385 millions d'euros) de pertes. Sept personnes sont poursuivies, précise un communiqué du FBI. D'après Time, trois ont été arrêtées, dont le patron du site, Kim Dotcom, alias Kim Schmitz, en Nouvelle-Zélande.

Le site a bénéficié d'un large appui dans le monde de la musique, Alicia Keys et Kanye West ayant notamment affiché leur soutien. Avant d'être fermé, Megaupload proposait à l'industrie du divertissement de "profiter de [sa] popularité". "Nous serions heureux d'engager un dialogue. Nous avons de bonnes idées", affirmait le site dont le principe est de permettre l'échange de gros fichiers, comme des films, des séries, des jeux ou de la musique, gratuitement. Les revenus de Megaupload provenait de la publicité, ainsi que d'abonnements payants vendus aux internautes souhaitant télécharger plus rapidement

Cette fermeture a aussitôt largement fait réagir sur Twitter, le mot-clé "Megaupload" se classant immédiatement en tête des "trending topics", les sujets les plus discutés. Elle intervient au lendemain de l'action de grands sites Internet, qui ont protesté contre deux propositions de loi contre le piratage examinées à Washington.