Le doyen de l'humanité est mort

  • A
  • A
Le doyen de l'humanité est mort
Partagez sur :

A 113 ans, le Britannique Henry Allingham était également le plus âgé des anciens combattants de la guerre 14-18.

Le Britannique Henry Allingham, doyen de l'humanité, selon le Guiness World Records, est décédé dans son sommeil samedi à l'âge de 113 ans, a annoncé sa maison de repos. "Il est mort de manière tout à fait apaisée", a dit une porte-parole de la maison de retraite de St. Dunstan sur la côte sud de l'Angleterre.

Il était aussi le plus âgé des anciens combattants de la Première Guerre mondiale. mondiale. Deux autres britanniques ayant participé à la Grande guerre sont encore en vie: Harry Patch, 111 ans, qui vit au Royaume-Uni, et Claude Choules, 108 ans, qui réside en Australie.

Né en 1896, Henry Allingham, qui s'était marié avec Dorothy en 1918, était veuf depuis 1970. Ses deux fils sont morts avant lui. Il avait travaillé chez Ford avant d'entrer dans les services aéronautiques de la marine britannique en 1915. Un jour, il avait expliqué sa longévité hors du commun par "les cigarettes, le whisky et les femmes très, très sauvages". Il avait cinq petits-enfants, 12 arrière-petits-enfants, 14 arrière-arrière-petits-enfants et un arrière-arrière-arrière-petit-enfant.

La doyenne de l'humanité, pour les deux sexes, est l'Américaine Gertrude Baines, âgée de 115 ans. (Source Reuters/AFP)