Le dossier Justin Bieber sur le bureau d'Obama

  • A
  • A
Le dossier Justin Bieber sur le bureau d'Obama
Des Américains qui en ont assez des frasques de Justin Bieber réclament son expulsion du pays.@ Reuters
Partagez sur :

PÉTITION - Des Américains réclament l'expulsion du chanteur canadien. L'administration Obama va devoir se saisir du sujet.

L'INFO. L'égérie des adolescentes va-t-il bientôt devoir faire ses valises ? Depuis que Justin Bieber, le chanteur canadien vivant aux États-Unis, a été arrêté pour conduite en état d'ébriété au volant d'une Lamborghini dans les rues de Miami, la mobilisation s'organise via une pétition en ligne. Son objectif : expulser Justin Bieber du pays de l'Oncle Sam et lui retirer son titre de séjour. Et comme la pétition compte déjà plus de 100.000 signataires, Barack Obama va devoir se prononcer.

#DeportBieber sur Twitter. Justin Bieber, qui réside en Californie, a été arrêté jeudi à Miami puis libéré après le paiement d'une caution de 2.500 dollars. Après cet épisode, un hashtag a fait son apparition sur Twitter : #DeportBieber ("expulsez Bieber").

"Justin Bieber ne mérite le soutien de personne, conduire en état d'ivresse, ce n'est ni cool, ni sûr. Rentre chez toi Justin Bieber, tu es bourré".

Obama va devoir se saisir du sujet. L'affaire est (tout à fait) sérieuse : un habitant de Detroit a lancé une pétition sur le site participatif de la Maison-Blanche, explique The Guardian. "Nous, le peuple américain, nous sentons mal représenté dans le monde de la culture pop", écrit-il. "Nous voudrions que Justin Bieber, qui est dangereux, destructeur, imprudent et consommateur de drogues, soit expulsé et que sa carte verte soit révoquée", poursuit-il, assurant que le jeune chanteur pop "menace la sécurité de notre peuple" et qu'en plus il a "une influence terrible sur la jeunesse de notre nation". Sur le site de la Maison-Blanche "We The People", toute pétition recueillant plus de 100.000 signatures doit être examinée par l'administration Obama. Plus de 100.000 personnes ayant déjà réclamé l'expulsion de Justin Bieber, Barack Obama va donc devoir se préoccuper du sort du jeune chanteur. Par ailleurs, une pétition rivale, réclamant au contraire que Justin Bieber conserve son titre de séjour, n'a recueilli que 500 signatures.

Un immigré comme les autres ? D'après The Guardian, Justin Bieber ne serait toutefois pas vraiment un immigré lambda. Le chanteur de 19 ans bénéficierait d'un visa O-1 prévu pour les "étrangers ayant des compétences extraordinaires". Même une condamnation pour avoir conduit sans permis valide, en état d'ivresse, et pour avoir résisté à son arrestation ne devrait pas le faire expulser des États-Unis, décrypte CNN. Pour que son titre de séjour soit rééxaminé, il faudrait que la coqueluche des ados soit condamné pour un crime violent ou à une peine de plus d'un an de prison.

sur le même sujet, sujet,

L'INFO - Bieber libéré après le paiement d'une caution

ENQUETE - De la cocaïne retrouvée au domicile de Justin Bieber

PUNI - Justin Bieber sommé de nettoyer ses tags

DOUANES - Polémique autour du singe de Justin Bieber