Le domicile de l'ex-directeur de campagne de Trump perquisitionné

  • A
  • A
Le domicile de l'ex-directeur de campagne de Trump perquisitionné
Paul Manafort aurait rencontré une avocate russe avec le fils de Donald Trump en 2016.@ AFP
Partagez sur :

Au lendemain de son audition au Sénat dans le cadre de l'enquête sur les ingérences russes dans la campagne américaine, le domicile de Paul Manafort a été perquisitionné.

Le FBI a mené fin juillet une perquisition surprise au domicile de Paul Manafort, l'ancien directeur de campagne de Donald Trump, dans le cadre de l'enquête sur les ingérences russes présumées lors de l'élection présidentielle de l'an dernier, rapporte mercredi le Washington Post. Des documents et d'autres matériels ont été saisis par la police fédérale américaine, qui a fouillé la maison au petit matin en vertu d'un mandat de perquisition, ajoute le journal.

Au lendemain de son audition au Sénat. Un porte-parole de Paul Manafort a confirmé qu'un des domiciles du lobbyiste avait été perquisitionné par le FBI. L'opération s'est déroulée le 26 juillet, au lendemain de l'audition de Paul Manafort par la commission du Renseignement du Sénat américain dans le cadre de l'enquête sur les ingérences russes. 

Le nom de l'ex-directeur de campagne du candidat républicain est récemment revenu au premier plan en raison de révélations sur sa participation, en juin 2016, à une réunion entre le fils aîné de Donald Trump et une avocate russe qui lui aurait promis des informations compromettantes sur la candidate démocrate Hillary Clinton. Paul Manafort a notamment travaillé par le passé pour le président ukrainien pro-russe Viktor Ianoukovitch, renversé par la rue en 2014.