Le "Diamant de la paix" sierra-léonais vendu 6,5 millions de dollars

  • A
  • A
Le "Diamant de la paix" sierra-léonais vendu 6,5 millions de dollars
Cette pierre a été baptisée "diamant de la paix" par opposition aux diamants de sang@ TIMOTHY A. CLARY / AFP
Partagez sur :

Le diamant de 709 carats (environ 140 grammes) a été vendu aux enchères à un joaillier britannique pour 6,53 millions de dollars (environ 5,48 millions d'euros).

Le "Diamant de la paix" mis en vente directement par le gouvernement sierra-léonais a été adjugé lundi aux enchères 6,53 millions de dollars (environ 5,48 millions d'euros). L'acquéreur est le joaillier britannique Laurence Graff.

Une découverte par hasard. Le diamant de 709 carats (environ 140 grammes) avait été découvert en mars par des employés d'une société de prospection minière dirigée par un pasteur évangélique, Emmanuel Momoh, dans la province diamantifère de Kono (est).

Une partie des fonds ira aux employés qui l'on découvert. Le pasteur Momoh avait remis le diamant au gouvernement sierra-léonais, qui s'est engagé à le vendre et à lui reverser 26% du produit de la cession, soit 1,69 million de dollars, dont 339.000 dollars iront aux cinq employés à l'origine de la découverte. 

Le gouvernement a aussi assuré que les 74% restants iraient pour l'essentiel (59%) à l'administration fiscale, ainsi qu'au fonds pour le développement de la région diamantifère (15%). Il a été baptisé "diamant de la paix", pour marquer une rupture avec le trafic des "diamants du sang" pendant la guerre civile en Sierra Leone (1991-2002).