Le début de la fin à Leipzig

  • A
  • A
Le début de la fin à Leipzig
Partagez sur :

Il y a 20 ans, les "manifestations du lundi" de Leipzig donnaient le coup d'envoi du processus de la chute du Mur de Berlin.

Liberté, égalité, fraternité... Un slogan bien français, et pourtant à l'automne 1989, on pouvait l'entendre scandé tous les lundis soirs en Allemagne de l'Est. Les "manifestations du lundi" ont commencé le 24 septembre 1989 avec quelques centaines de personnes à Leipzig, avant de s'étendre à des milliers de contestataires dans toute l'ancienne RDA.

Le 9 octobre, 70.000 personnes sont rassemblées pacifiquement dans la ville saxonne. La vague de contestation monte dans tout le pays. Mikhaïl Gorbatchev qui a commencé la perestroïka (restructuration) en URSS est appelé à l'aide. Un mois plus tard, à Berlin, le mur s'ouvre.

Pour fêter le 20e anniversaire de la chute du Mur de Berlin, Europe 1 vous propose une série d'émissions spéciales. Pierre-Louis Basse donne le coup d'envoi depuis Leipzig samedi et Berlin dimanche.

> Réécoutez Le temps de le dire, depuis Leipzig.