Le coup de folie d'un chauffeur de taxi

  • A
  • A
Le coup de folie d'un chauffeur de taxi
@ REUTERS
Partagez sur :

Le Britannique Derrick Bird a ouvert le feu, tuant 12 personnes. Avant de se donner la mort.

Le drame a eu lieu dans la région touristique des Lacs, au nord-ouest de l’Angleterre, près de l'Ecosse. C’est dans la petite ville côtière de Whitehaven qu’un homme armé a commencé à ouvrir le feu mercredi matin, avant de se lancer dans une équipée sanglante au volant de sa voiture. Le bilan est très lourd : au moins 12 morts et 25 blessés, selon la police qui a décompté par moins de 30 scènes de crime.

Le suspect principal s’appelle Derrick Bird. Cet homme de 52 ans avait réussi à échapper à la police dans un premier temps. Mais son corps a été découvert quelques heures après la fusillade dans un bois. Il se serait suicidé.

Le Daily Telegraph a diffusé sa photo :









































Trois heures de déambulation meurtrière

Au total, son expédition meurtrière a duré trois heures. Equipé de deux armes, Derrick Bird aurait d'abord tiré sur un collègue chauffeur de taxi comme lui. Avant d'ouvrir le feu au hasard, sur des passants, au fil de ses déplacements. Parmi ses victimes, on dénombre notamment une sexagénaire et le fils d'un agriculteur. La police a publié jeudi la liste des endroits où Derrick Bird a déchargé ses deux armes, une carabine à lunettes 22 long rifle et un fusil. Il a tiré dans 19 endroits et tué dans dix d'entre eux.

La police a annoncé jeudi matin avoir achevé ses recherches des routes que le meurtrier présumé a empruntées ou aurait pu emprunter pendant son périple meurtrier de plus de trois heures mercredi matin dans l'ouest de la province de Cumbria, l'une des plus touristiques du pays. "Nous ne nous attendons pas à trouver d'autres victimes", a précisé la police.

"Tu ne me reverras plus"

"Nous ne comprenons pas à ce stade la véritable motivation derrière tout cela, et ne pouvons établir si c'était prémédité ou si c'était une attaque aveugle", a indiqué un porte-parole de la police.

Les voisins de Derrick Bird, surnommé "Birdy" d’après la BBC, parlent d'un homme très discret, solitaire, selon le Daily Telegraph. La veille du drame, il se serait disputé avec d'autres chauffeurs de taxi. Le meurtrier était divorcé de longue date. il y a deux semaines, il venait d'être grand-père. Mardi soir, il avait lancé à l'un de ses amis: "Tu ne me reverras plus".

Certains médias ont suggéré que le Britannique était en conflit avec sa famille, se sentant lésé par le testament de sa mère. La police a confirmé que l'avocat de la famille, Kevin J. Commons, était au nombre des victimes, et le Times ajoute que Derrick Bird aurait aussi tué son frère jumeau David.