Le corps du chef des Tigres tamouls incinéré

  • A
  • A
Le corps du chef des Tigres tamouls incinéré
Partagez sur :

L’armée sri-lankaise affirme avoir incinéré le corps du chef des Tigres tamouls. Les séparatistes démentent toujours la mort de leur leader.

Les forces de sécurité du Sri Lanka ont incinéré le corps du chef des Tigres tamouls, Velupillai Prabhakaran, et ont jeté ses cendres dans l'Océan indien, a affirmé le commandant de l'armée dans la presse.

Le corps du dirigeant des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE) a été identifié mardi matin après les combats au nord-est du pays. La télévision d'Etat a diffusé une vidéo du corps présumé de Prabhakaran, où l'on voit son visage et ses yeux grand ouverts. Ce cadavre ressemble sans aucun doute au fondateur des LTTE. Deux anciens responsables des Tigres ont formellement identifié le corps du leader rebelle.

Le site internet proche des Tamouls, Tamilnet, a cependant affirmé vendredi que le chef séparatiste est toujours vivant. Selon un responsable des LTTE, cité par le site internet, les informations annonçant sa mort ne sont que des "rumeurs fabriquées" par Colombo. "Notre chef bien aimé est vivant", affirme ce responsable présenté comme le "chef du secrétariat international des services de renseignements" des Tigres Tamouls.
"Ces rumeurs ont été inventées pour semer la confusion au sein de la communauté tamoule mondiale qui a exprimé son soutien à la libération des Tamouls" du Sri Lanka ajoute-t-il. Selon lui, Prabhakaran "prendra contact avec son peuple à un moment approprié".

Le Sri Lanka a vaincu en début de semaine la rébellion tamoul au terme d’une guerre qui a fait des dizaines de milliers de morts et de réfugiés. Le secrétaire général de l’ONU, Ban-Ki moon est sur place depuis vendredi, pour réclamer l’accès aux soins aux réfugiés.