Le corps du châtelain belge retrouvé

  • A
  • A
Le corps du châtelain belge retrouvé
Le corps du châtelain belge disparu a été retrouvé vendredi.@ CAPTURE D'ECRAN VTM
Partagez sur :

Porté disparu depuis le 31 janvier, il aurait été victime d’un complot familial.

C’est un nouvel épisode dans l’affaire du "châtelain de Wingene", qui passionne la Belgique. Vendredi, le corps de ce promoteur immobilier de 34 ans, disparu depuis plus de deux semaines, a été retrouvé dans un bois situé à proximité de son domaine. Cette information, rapportée par la chaîne VTM, n’a été ni confirmée ni infirmée par le parquet de Bruges. La découverte du corps de Stijn Saelens intervient au lendemain de l’inculpation pour assassinat de trois hommes, dont le beau-père et le beau-frère de la victime.

D’après la chaîne néerlandophone, le corps était "dissimulé dans un puits", dans un bois de Maria-Aalter, à une dizaine de kilomètres du château de Wingene. C’est précisément dans ce bois que Pierre Serry, 62 ans, soupçonné d'être impliqué dans la disparition de Stijn Saelens, possède un chalet. Déjà condamné pour des trafics d’hormones, il aurait servi d’intermédiaire au beau-père du jeune châtelain, qui cherchait à le tuer. D’après Levif.be, la police inspecte les environs directs de ce chalet.

Le beau-père nie en bloc

Stijn Saelens, qui vivait dans un vaste château avec sa femme et ses quatre enfants, n’avait plus donné signe de vie depuis le 31 janvier. Il aurait été victime d’un complot familial, sa belle-famille n’appréciant pas son projet d’aller vivre en Australie dans une communauté liée à une secte russe.

Depuis des mois, le jeune promoteur immobilier était donc en conflit avec la famille de son épouse. André Gyselbrecht, son beau-père, un médecin réputé, craignait de voir ses petits-enfants embrigadés dans une secte. Jeudi, par la voix de son avocat, il a nié les accusations portées contre lui. D’après Levif.be, il demanderait même à passer un test au détecteur de mensonges.