Le conservateur Ali Larijani réélu président du Parlement iranien

  • A
  • A
Le conservateur Ali Larijani réélu président du Parlement iranien
@ BEHROUZ MEHRI / AFP
Partagez sur :

Le vote a été retransmis en direct à la radio publique : le vainqueur affrontait le réformateur Mohammad Reza Aref. 

Le conservateur modéré Ali Larijani a été largement réélu dimanche président du Parlement iranien avec 173 voix contre 103 à son adversaire réformateur Mohammad Reza Aref, lors d'un vote retransmis en direct à la radio publique.

Rééquilibrage des forces. Ce vote était organisé à la suite d'élections législatives qui ont permis un rééquilibrage des forces entre conservateurs et réformateurs alliés aux modérés du président Hassan Rohani, insufisamment cependant pour permettre à ces derniers de prendre la présidence du Parlement. Il s'agit d'une large victoire d'Ali Larijani, 57 ans, puisqu'il obtient plus de 61% des voix. Quelque 281 députés (sur un total de 290 que compte le Parlement) ont pris part au vote. Le réformateur Aref obtient moins de voix que le nombre des députés que son camp revendiquait.

Un moteur de l'accord sur le nucléaire. Larijani, est connu à l'étranger comme un homme pragmatique qui avait approuvé l'accord nucléaire de juillet 2015 entre l'Iran et les grandes puissances, contrairement aux plus radicaux du camp conservateur. Sa réélection à la tête du Parlement intervient une semaine après celle de l'ayatollah Ahmad Janati, un ultraconservateur qui a été élu à une large majorité à la tête de l'Assemblée des experts, chargée de nommer, surveiller et éventuellement démettre le guide suprême.