Le Conseil de sécurité dénonce le dernier tir de missile nord-coréen

  • A
  • A
Le Conseil de sécurité dénonce le dernier tir de missile nord-coréen
@ DEVRA BERKOWITZ / UNITED NATIONS / AFP
Partagez sur :

Le Conseil de sécurité a menacé Pyongyang de sanctions renforces, après un dernier tir de missile. 

Le Conseil de sécurité des Nations unies a "fermement condamné" lundi le dernier tir de missile effectué par la Corée du Nord dimanche et menacé Pyongyang de sanctions renforcées, à la veille d'une réunion d'urgence. Les 15 pays membres se sont engagés à appliquer de strictes sanctions décidées l'an dernier et à inciter tous les pays à resserrer l'étau autour de Pyongyang.

Dans cette déclaration unanime soutenue également par la Chine, alliée de la Corée du Nord, le Conseil a demandé à Pyongyang de ne "pas conduire de nouveaux tests nucléaires et balistiques".

La Corée du Nord déjà sous le coup de nombreuses sanctions. La Corée du Nord, dont l'objectif affiché est d'être en mesure de porter le feu nucléaire sur le sol américain, est déjà sous le coup de multiples sanctions du Conseil, mais les Etats-Unis notamment souhaitent les renforcer. Washington négocie avec Pékin, seul allié de Pyongyang, une nouvelle résolution visant à accroître la pression sur le régime communiste.

La Corée du Nord a procédé à une dizaine de tirs depuis le début de l'année et avance à grands pas dans ses efforts pour mettre au point un missile balistique intercontinental (ICBM) capable de porter le feu nucléaire sur le continent américain.