Le Connecticut inhume ses premières victimes

  • A
  • A
Le Connecticut inhume ses premières victimes
Les proches des victimes se sont massés près du funérarium à Newtown.@ Reuters
Partagez sur :

PHOTO - L'inhumation de deux jeunes enfants, victimes de la fusillade de Newtown a eu lieu lundi.

Les familles des victimes ont entamé leur deuil lundi. Les petites villes américaines de Newtown et Fairfield ont commencé l'inhumation des deux premiers enfants, Noah Pozner et Jack Pinto, âgés de six ans et victimes de la fusillade qui a fait vendredi 26 morts dans une école. Etudiants, adultes et des habitants des environs, se sont rassemblés lundi près du funérarium. Ils sont venus présenter leurs condoléances à la famille des enfants.

>>> A lire : La promesse d'Obama

A Newtown, petite ville de 27.000 habitants au nord de New York, aucune école n'était ouverte lundi. L'école primaire où la tragédie a eu lieu sera, quant à elle, fermée jusqu'à nouvel ordre pour les besoins de l'enquête. Dans la ville de Ridgefield, distante d'une trentaine de kilomètres, les écoles ont par ailleurs été bouclées lundi matin, après le signalement d'un individu suspect. L'alerte a été levée au bout de quelques heures par la police, qui n'a identifié aucune menace.

>>> A lire : La NRA prise pour cible sur le Net