Le congé maternité pourrait passer à 5 mois

  • A
  • A
Le congé maternité pourrait passer à 5 mois
Le congé maternité des Françaises pourrait s'étendre à 5 mois, si les députés européens votent le projet d'extension.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les eurodéputés ont voté pour son extension à 20 semaines. Aux gouvernements de trancher.

Les Françaises pourraient bientôt gagner quatre semaines de congé maternité. Les eurodéputés se sont prononcés mercredi en faveur du projet d'extension du congé maternité à vingt semaines, avec au moins six semaines prises après la naissance de l'enfant. Le congé maternité devrait être rémunéré à 100% du salaire dans toute l'Union européenne. Et les députés ont également instauré le principe d'un congé paternité, d'au moins deux semaines continues, payées selon des modalités similaires.

De nombreux députés partisans de l'amélioration des conditions de congés de maternité et paternité en Europe ont arboré à l'occasion du vote des ballons roses et bleus, ornés d'un visage de bébé souriant. A l’origine du texte : Edite Estrela. Cette socialiste portugaise estime que "la maternité doit être bien encadrée, c'est un service rendu à la société" qui a "besoin d'enfants".

Divergences en fonction des pays

Actuellement, le congé maternité s’établit entre 14 et 75 semaines au sein de l’Union européenne. Les grandes gagnantes dans ce domaine sont les Bulgares qui peuvent s’occuper de leur nouveau-né pendant plus d’un an (14,5 mois), avec les Suédoises qui peuvent partager 75 semaines de congé parental avec le père de l’enfant.

L’Allemagne est le pays qui offre aux jeunes mamans le congé maternité le plus court avec 14 semaines, suivi de la Belgique, de la Slovénie et de la Finlande avec 15 semaines. La France fait partie de la fourchette basse avec 16 semaines, tout comme l’Espagne, l’Autriche, la Lettonie et les Pays-Bas. Les Portugaises et les Grecques bénéficient de 17 semaines de congé maternité, les Roumaines, Danoises, Lituaniennes de 18 semaines.

Les Estoniennes et les Polonaises peuvent prendre 20 semaines de congé maternité, les Italiennes entre 20 et 24 semaines, 24 semaines pour les Hongroises et jusqu’à 26 semaines pour les Anglaises et Irlandaises. Enfin, en Slovaquie et en République Tchèque, les jeunes mamans peuvent prendre jusqu’à 28 semaines de congé maternité.

La proposition ne fait pas l’unanimité

Les eurodéputés se sont prononcés en première lecture. Désormais ce sont d'ardues négociations qui doivent s'ouvrir avec les gouvernements des 27, dont beaucoup, comme le Royaume-Uni ou la France, ont d'ores et déjà fait part de leur opposition. Mercredi matin, la secrétaire d'Etat à la Famille Nadine Morano s'est dite opposée à l’allongement de la durée du congé maternité, estimant que la France est "dans la moyenne haute" en Europe.

Certains pays, comme l'Allemagne ou la Suède, qui appliquent déjà en plus du congé maternité des dispositions particulièrement avantageuses de long congé parental, sont aussi opposés à cette nouvelle loi. Pour autant, une concession leur a été faite : les eurodéputés ont voté le principe d'une "passerelle" permettant de comptabiliser au titre du congé parental les quatre dernières semaines du congé maternité, et de ne les rémunérer qu'à 75% du salaire.

Chaque pays aura ensuite deux années pour insérer cette directive dans son droit national.