"Le cochon le plus laid au monde" aperçu en Indonésie

  • A
  • A
"Le cochon le plus laid au monde" aperçu en Indonésie
(Illustration)@ AFP
Partagez sur :

Le nombre de cochons verruqueux de Java a chuté depuis le début des années 80 à cause de la chasse et de la disparition de leur habitat forestier.

Des photos rares du "cochon le plus laid au monde" ont été prises en Indonésie, ont déclaré des chercheurs vendredi, mettant en lumière une espèce méconnue et probablement en voie d'extinction. Le nombre de cochons verruqueux de Java - les mâles se distinguent par de grosses verrues au dessus du groin d'où leur réputation d'animal disgracieux et leur surnom - a chuté depuis le début des années 80 à cause de la chasse et de la disparition de leur habitat forestier, selon le zoo de Chester, près de Liverpool, au Royaume Uni.

Des appareils photos placés dans des forêts. Des chercheurs britanniques et indonésiens ont placé des appareils photo à déclenchement autonome ou pièges photographiques dans plusieurs forêts de l'île de Java, dans le sud-est de l'Asie, avec l'espoir d'immortaliser l'insaisissable créature. L'objectif était d'acquérir une meilleure connaissance de sa démographie pour ensuite déterminer des moyens d'améliorer la préservation "d'une espèce très fortement menacée". 

"On craignait même que de nombreuses populations, voire toutes, aient disparu, jusqu'à ce que leur existence ne soit confirmée par les appareils photo", a commenté un responsable du zoo en diffusant les images. Les recherches "pourraient finalement permettre de créer de nouvelles mesures de préservation de l'espèce qui, pour l'instant, n'est pas protégée par la législation indonésienne", a-t-il ajouté.

Plus minces que des sangliers. Ces cochons - qu'on ne trouve que sur l'île de Java - ont une taille identique à celle des sangliers européens mais sont plus minces et ont une tête plus allongée, selon le zoo. "Les mâles ont trois paires d'énormes verrues sur leur face", a précisé Johanna Rode-Margono, salariée du zoo et coordinatrice du programme de recherche en Asie du Sud-Est. "Ce sont ces particularités qui leur ont valu le surnom de +cochon le plus laid du monde+ mais, assurément pour nous comme nos chercheurs, ils sont plutôt magnifiques et impressionnants."