Le chômage en Allemagne descend à son plus faible niveau depuis la réunification

  • A
  • A
Le chômage en Allemagne descend à son plus faible niveau depuis la réunification
L'Allemagne d'Angela Merkel connaît un taux de chômage historiquement faible.@ AFP
Partagez sur :

Le taux de chômage continue de baisser en Allemagne. En mai, il est tombé à 5,7%. Il s'agit de son niveau le plus bas depuis la réunification, en 1990.

Le taux de chômage en Allemagne est tombé à 5,7% en mai, un nouveau plus bas niveau depuis la réunification qui confirme la solidité du marché du travail de la première économie européenne, selon des données publiées mercredi.

"Un contexte économique favorable". En avril, le taux de chômage, en données corrigées des variations saisonnières (CVS), s'était établi à 5,8%, comme en mars, a rappelé l'Agence pour l'emploi dans un communiqué. "Dans un contexte économique favorable, le marché du travail se développe lui aussi favorablement, le nombre de chômeurs a encore diminué en mai, l'emploi a encore fortement augmenté et la demande de main d'oeuvre se maintient à un niveau élevé", s'est réjoui dans un communiqué Detlef Scheele, le patron de l'Agence.

2,5 millions de chômeurs. En chiffres bruts, moins représentatifs d'une tendance de fond mais référence dans le débat public, le taux de chômage est passé de 5,8% en avril à 5,6% en mai, tandis que le nombre de demandeurs d'emplois s'est élevé à 2,5 millions de personnes en mai, une baisse de 71.000 par rapport à avril. 

Un taux de 3,9% selon la définition moins restrictive d'Eurostat. Mercredi, l'Office européen des statistiques Eurostat, qui a une définition du chômage moins restrictive, a annoncé un taux de chômage en Allemagne encore plus faible, de 3,9%. Eurostat se base sur la définition du Bureau international du travail (BIT), ne décomptant plus comme chômeurs les personnes ayant travaillé au moins une heure dans la semaine.