Le Chili se propose d'accueillir des réfugiés syriens

  • A
  • A
Le Chili se propose d'accueillir des réfugiés syriens
@ CSABA SEGESVARI / AFP
Partagez sur :

"Nous avons proposé au gouvernement un chiffre minimum situé entre 50 et 100 familles" à accueillir, a annoncé le ministre chilien des Affaires étrangères.

La mobilisation est mondiale. En France, les initiatives citoyennes se multiplient. Samedi, le Premier ministre finlandais a proposé de prêter sa maison de campagne à des migrants et le club de football du Real Madrid a promis de faire un don d’un million d’euros. Dimanche, Europe1 s'est associé à la mobilisation des artistes pour les migrants. Et le même jour, c’est… le Chili qui a proposé son aide.

Le ministre chilien des Affaires étrangères, Heraldo Munoz, l’a affirmé dimanche dans la presse nationale : son pays est prêt à accueillir des réfugiés syriens, qui fuient par dizaines de milliers leur pays déchiré par la guerre. C'est une question qui "est en train d'être étudiée", a-t-il déclaré au quotidien La Tercera, ajoutant que "le gouvernement est profondément préoccupé par cette situation humanitaire". "Nous avons proposé au gouvernement un chiffre minimum situé entre 50 et 100 familles" à accueillir, a pour sa part indiqué l'ex-ministre Sergio Bitar, fils d'un Syrien installé au Chili.  Plus de quatre millions de Syriens ont fui leur pays depuis le début de la crise syrienne, en mars 2011, et un quart de million ont été tués.