Le chef militaire de l’ETA arrêté

  • A
  • A
Le chef militaire de l’ETA arrêté
@ MAXPPP
Partagez sur :

Ibon Gogeascoechea Arronategui, 54 ans, a été arrêté en France dimanche.

Ibon Gogeascoechea Arronategui, 54 ans, le chef militaire de l’ETA, a été arrêté en France dimanche matin à Cahan, en Basse-Normandie. Selon le ministère espagnol de l'Intérieur, il était le "plus haut responsable" de l’organisation indépendantiste basque armée. Il s'agit d'une opération d'une "grande importance", a insisté Madrid.

L’opération a été menée par la police française et la garde civile espagnole. Deux autres hommes ont été interpellés avec Ibon Gogeascoechea Arronategui. L'un d'eux, Beinat Aguinalde Ugartemendia, reste l’auteur présumé de deux assassinats commis en 2008 et revendiqués par l’ETA. Le troisième homme interpellé, Gregorio Jimenez Morales, faisait partie d’un commando accusé d'avoir transporté en 2001 des missiles pour tenter d'assassiner José Maria Aznar, le chef du gouvernement espagnol de l'époque.

Un "commando" prêt à agir

Le domicile des trois hommes ainsi que leur véhicule ont été perquisitionnés dimanche matin. Trois armes, des documents et du matériel informatique ont été saisis. Ils "faisaient partie d'un commando prêt à entrer en Espagne" pour commettre des attentats, a assuré le ministre espagnol de l'Intérieur.

L’ETA serait au total responsable de la mort de 828 personnes depuis plus de 40 ans. L'ETA "vient de vivre les deux mois les pires de son histoire", avec "32 arrestations", en Espagne, en France et au Portugal et "ils ont perdu des explosifs, une base logistique au Portugal", a cependant insisté le ministre espagnol de l'Intérieur.