Le chef du groupe État islamique en Afghanistan tué par les forces spéciales

  • A
  • A
Le chef du groupe État islamique en Afghanistan tué par les forces spéciales
L'émir de Daech a été tué fin avril dans une opération menée conjointement par les forces afghanes et américaines.@ NOORULLAH SHIRZADA / AFP
Partagez sur :

Les autorités afghanes et américaines ont confirmé dimanche la mort du chef de la branche locale de Daech en Afghanistan, tué lors d'une opération fin avril.

Le gouvernement afghan et l'armée américaine ont confirmé dimanche la mort du chef du groupe État islamique (EI) en Afghanistan lors d'une opération conjointe des forces américaines et locales dans l'est du pays fin avril. "Plusieurs autres responsables de haut rang" de l'organisation ont également été tués ainsi que 35 combattants, au cours de ce raid mené par des commandos afghans en partenariat avec les forces américaines, précise le quartier général des forces américaines en Afghanistan dans un communiqué.

Jugé responsable de plusieurs attaques. Nommé l'an dernier pour succéder au précédent chef tué dans une frappe de drone américaine, le chef de la branche afghane du groupe État islamique était jugé responsable de plusieurs attaques dont l'une, en mars dernier, contre un hôpital de Kaboul par un groupe d'hommes armés déguisés en médecins. La branche locale de l'État islamique, connue parfois aussi sous le nom d'État islamique-Khorasan, du nom de l'ancienne région englobant l'Afghanistan, une partie de l'Iran et de l'Asie centrale, est active depuis 2015. Elle combat à la fois les talibans et les forces afghanes et américaines. On estime qu'elle entretient des contacts avec Daech en Irak et en Syrie mais conserve une grande indépendance opérationnelle.