Le casino de Bâle, cible d’un hold-up

  • A
  • A
Le casino de Bâle, cible d’un hold-up
@ GOOGLE MAP
Partagez sur :

Les malfaiteurs parlaient français et leurs voitures étaient immatriculées dans le Bas-Rhin.

Une dizaine d'hommes armés et casqués ont braqué dans la nuit de samedi à dimanche le Grand Casino de Bâle, en Suisse, situé tout près de la frontière française. Ils sont repartis avec plusieurs centaines de milliers de francs suisses, une somme un peu inférieure convertie en euros.

Au moment du hold-up, le casino s’apprêtait à fermer. Les malfaiteurs ont tiré des coups de feu en l’air avec leurs pistolets-mitrailleurs et ont brisé les portes à coups de marteau. Puis, ils ont ordonné à tous les clients et au personnel de s'allonger par terre. Quelque 600 personnes étaient présentes. Plusieurs joueurs et un membre de la sécurité ont été frappés. Ils sont blessés légèrement.

Les malfaiteurs se sont ensuite divisés en deux groupes : l'un est descendu au sous-sol pour tenter d'ouvrir les coffres-forts. En vain. L'autre est monté à l'étage pour vider les caisses. Avec succès. Ils ont agi de manière "professionnelle et brutale", rapporte le quotidien suisse Le Matin.

Appel à témoins

Ce braquage intervient deux semaines après celui d'un casino à Genève. Dans cette affaire, la police avait annoncé l'arrestation d'un Français de 20 ans résidant en Allemagne.

La direction inter-régionale de la police judiciaire (DIPJ) a lancé un appel à témoins dimanche à Mulhouse. Les malfaiteurs ont passé la frontière française après le braquage dans la nuit de samedi à dimanche. La police recherche des témoins qui ont vu deux grosses cylindrées noires immatriculées en France, probablement des Audi, entre 04h15 et 04h30 à Saint-Louis (Haut-Rhin). Les policiers ont perdu la trace des braqueurs dans ce village.