Mort d'Hervé Gourdel : l'assassin identifié, selon Alger

  • A
  • A
Mort d'Hervé Gourdel : l'assassin identifié, selon Alger
@ Nice Matin / Richard Ray
Partagez sur :

MONT DJURDJURA - L'armée algérienne a localisé et détruit le camp des assassins de l'otage français Hervé Gourdel.

L'info. Et si le filet se resserrait autour des assassins d'Hervé Gourdel, l'otage français décapité ? Le journal algérien El Watan rapporte un communiqué de l'armée expliquant que les soldats, après de longues recherches, ont pu trouver l’endroit où les "Soldats du califat" ont filmé une de leurs vidéos, sur les hauteurs du mont Djurdjura, dans la wilaya de Tizi Ouzou. "Le campement qui servait d’abri pour ce groupuscule terroriste lors de l’exécution de son acte abject a été détruit et les équipements qui étaient en sa possession ont été récupérés", affirme le ministère.

>> LIRE AUSSI : Deux hommes arrêtés en Kabylie dans le cadre de l'enquête  

Une "vache rôtie" et des téléphones portables. Selon El Watan, des obus Hawn, des produits alimentaires, une cuisine et des effets personnels ont été retrouvés sur place. Le journal algérien affirme que les djihadistes, venus de trois régions, se sont réunis dans ce campement, où ils auraient profité de ce meeting pour déguster "une vache rôtie", précise le quotidien. D'après le commandant du secteur opérationnel de Tizi Ouzou, interrogé par El Watan, "peut-être lorsqu’ils ont vu de loin l’arrivée des militaires, à la suite de l’enlèvement de Gourdel, ils ont pris la fuite. Ils n’ont pas pour habitude d’abandonner autant de provisions alimentaires, d’ustensiles, de chaussures, de médicaments, etc., si ce n’était pas une affaire de survie. Ils se sont dispersés rapidement".

L'assassin identifié. Les autorités algériennes affirment dans El Watan avoir identifié celui qui a tué Hervé Gourdel. Il s'agirait du mufti de l'organisation, un dignitaire musulman, chargé d'interpréter le Coran. Ce cinquantenaire algérois, qui a fait ses armes pendant la guerre civile, aurait déjà été condamné à 5 ans de prison pour activité terroriste. Trois autres djihadistes des "Soldats du califat" auraient été identifiés.

>> LIRE AUSSI - Des ravisseurs d'Hervé Gourdel identifiés, selon Alger

Opération toujours en cours. "Avec l’opération de recherche et de ratissage qui est toujours en cours, l’Armée nationale populaire réitère sa détermination et sa volonté de poursuivre ces criminels, jusqu’à leur élimination totale", conclut le communiqué.

>> LIRE AUSSI : Le récit de l'enlèvement

Hervé Gourdel, guide de haute-montagne de 55 ans, avait été enlevé par un groupe de djihadistes à la fin du mois de septembre. Il avait été ensuite décapité alors qu'il entamait une randonnée en Kabylie accompagné de cinq personnes. La scène, choquante, avait été filmée par les assassins. Pour l'instant, les recherches entamées par l'armée algérienne n'ont pas permis de retrouver la dépouille de l'otage.