Le camp Diallo guette toujours DSK

  • A
  • A
Le camp Diallo guette toujours DSK
Douglas Wigdor, l'un des deux avocats de la femme de chambre parle pour la première fois depuis l’affaire du Carlton.@ Maxppp
Partagez sur :

Les avocats de Nafissatou Diallo s'intéressent de près à l'affaire du Carlton de Lille.

Les faits et gestes de l'ancien patron du FMI sont toujours surveillés de près de l'autre côté de l'Atlantique. Les avocats de Nafissatou Diallo sont en effet très intéressés par l’affaire de proxénétisme du Carlton de Lille, dans laquelle le nom de Dominique Strauss-Kahn a été cité plusieurs fois. Jean-Philippe Balasse, correspondant d'Europe 1 à New York, a rencontré Douglas Wigdor, l'un des deux avocats de la femme de chambre qui parle pour la première fois depuis l’affaire du Carlton.

"Nous avons appris tant de choses"

L'avocat new-yorkais s’intéresse de près aux PV et notamment aux témoignages sur la violence supposée de DSK. Ce dernier ne rate rien des derniers développements en France. "Plus rien ne me surprend vraiment quand j'achète le journal et que je lis quelque chose sur Monsieur Strauss-Kahn", confie-t-il. "Nous voulons nous pencher sur cette affaire, voir ce qu'il faisait, avec qui et comment il le faisait parce que j'ai aussi entendu qu'il était brutal avec plusieurs prostituées", poursuit l'avocat au micro d'Europe 1.

"Cette histoire n'est pas terminée" :

Douglas Wigdor affirme aussi avoir déjà recueilli des éléments intéressants. "Nous avons appris tant de choses qu'il a faites à d'autres femmes. Des femmes qui nous ont confirmé qu'il était brutal. Cette histoire, définitivement, n'est pas terminée", prévient-il.

Nafissatou suit de près l'affaire

Me Wigdor en profite pour donner des nouvelles de Nafissatou Diallo. La jeune femme vit toujours à New York et n'a pas encore repris son travail. Encore très fragile selon son avocat, cette dernière suit de très près elle aussi cette affaire du Carlton de Lille.

"Grâce à Madame Diallo qui a eu le courage de parler, d'autres personnes se sont manifestées et d'autres le feront encore. Nous allons apprendre de nouvelles choses sur DSK au fil du temps. C'est comme une spirale", promet ce ténor du barreau new-yorkais.