Scandale sanitaire : Hong Kong suspend ses importations de viandes du Brésil

  • A
  • A
Scandale sanitaire : Hong Kong suspend ses importations de viandes du Brésil
Des gros exportateurs de viandes ont soudoyé les inspecteurs des services d'hygiène pour certifier de la viande avariée comme étant propre à la consommation (photo d'illustration).@ Miguel SCHINCARIOL / AFP
Partagez sur :

Un scandale sanitaire pose de lourdes questions sur la viande produite au Brésil, le plus gros exportateur de bœuf et de volaille au monde.

Hong Kong est devenu mardi le dernier gouvernement en date à suspendre ses importations de viande du Brésil à la suite d'un scandale de viandes avariées. Hong Kong est le plus gros importateur de bœuf brésilien et le cinquième importateur de volaille. D'autres grands marchés comme le Chili ou la Chine ont déjà pris des mesures pour freiner les importations de viande en provenance du Brésil. L'Union européenne a elle demandé des "garanties".



"Qualité sujette à caution". Le Centre de la sécurité alimentaire de Hong Kong a temporairement suspendu les importations de viande congelée ou réfrigérée ainsi que de volaille "compte tenu du fait que la qualité de la viande en provenance du Brésil est sujette à caution", annonce-t-il dans un communiqué publié sur son site Internet.

Un scandale malvenu pour le Brésil. Le scandale a éclaté lorsque la police brésilienne a annoncé vendredi avoir découvert que des gros exportateurs de viandes avaient soudoyé les inspecteurs des services d'hygiène pour certifier de la viande avariée comme étant propre à la consommation. Le Brésil est le plus gros exportateur de bœuf et de volaille du monde et le scandale est particulièrement mal venu à un moment où le pays se bat contre la pire récession qu'il ait connue.