Le Brésil accueille les réfugiés syriens à "bras ouverts"

  • A
  • A
Le Brésil accueille les réfugiés syriens à "bras ouverts"
@ EVARISTO SA / AFP
Partagez sur :

"Nous nous tenons les bras ouverts pour accueillir les réfugiés", a déclaré Dilma Rousseff, la présidente du pays, à l'occasion de la fête nationale.

Au Brésil, les réfugiés syriens sont accueillis à "bras ouverts". C'est ce qu'a déclaré lundi sa présidente, Dilma Rousseff, dans son message annuel, délivré à l'occasion de la fête nationale. Dans ce message vidéo de 8 minutes, diffusé sur Internet, la président affirme que son gouvernement est disposé "à accueillir ceux qui, expulsés de leur patrie, voudraient venir vivre, travailler, et contribuer à la prospérité et à la paix du Brésil".

Plus de 2.000 réfugiés syriens au Brésil. Le Brésil est déjà le pays d'Amérique latine qui a accueilli le plus de ressortissants syriens depuis le début de la guerre, en 2011. Les Syriens, qui plus de 2.000 dans le pays, constituent le plus grand groupe de réfugiés présents actuellement au Brésil. Rien qu'en 2014, 1.405 Syriens y ont été accueillis, notamment parce que les formalités exigées par le Brésil ont été assouplies depuis deux ans. Le gouvernement étudie d'ailleurs la possibilité de prolonger cette mesure, qui devait prendre fin en septembre. 

La photo d'Aylan "nous a tous bouleversés". Lundi, Dilma Rousseff a aussi fait référence au "petit Aylan Kurdi, âgé de trois ans à peine", dont le corps s'est échoué sur une plage de Turquie alors que la famille tentait de gagner l'Europe. La photo de son corps sans vie a fait le tour du monde. Cette image "nous a tous bouleversés", a affirmé Dilma Rousseff, ajoutant qu'elle représentait "un grand défi pour le monde".