Le bilan des typhons s’alourdit à Taïwan

  • A
  • A
Le bilan des typhons s’alourdit à Taïwan
Partagez sur :

Deux typhons ont balayé l’Asie le week-end dernier. Plus de 118 personnes ont perdu la vie à Taïwan, en Chine et au Japon.

Depuis vendredi soir, les inondations consécutives au passage du typhon Morakot sur Taïwan ont causé la mort de 103 personnes. Le dernier bilan fait également état de 61 disparus et 45 blessés.

Selon les secours, une centaine de personnes pourraient avoir été ensevelies par une coulée de boue à Hsiaolin, un village du sud. "J'ai vu la montagne s'écrouler en quelques secondes, comme dans une explosion, et recouvrir la moitié du voisinage.", a témoigné un habitant de Hsiaolin.

Morakot est le typhon le plus meurtrier depuis 50 ans à Taïwan. En août 1959, un typhon avait fait 667 morts sur l'île et 1.000 disparus. Le passage du typhon a déclenché des précipitations record, trois mètres d'eau de pluie au cours du week-end, qui ont submergé les maisons, les rues et provoqué l'effondrement de ponts.

Les services de secours ont entamé mercredi une opération pour venir en aide à 700 personnes isolées dans trois villages et découvertes mardi soir. Ils ont été interrompus en milieu d'après-midi par de nouvelles pluies.

Pour l'heure, le bilan à Taïwan ne comprend pas la centaine de personnes, selon les secours, qui pourraient avoir été ensevelies par une coulée de boue à Hsiaolin, un village du sud. "J'ai vu la montagne s'écrouler en quelques secondes, comme dans une explosion, et recouvrir la moitié du voisinage.", a témoigné un habitant de Hsiaolin.

Au Japon, des pluies torrentielles provoquées par un autre typhon, Etau ("nuage orageux"), se sont abattues lundi sur la côte Pacifique, faisant au moins 16 morts et une douzaine de disparus dans l'ouest du pays. Le bilan du séisme de magnitude 6,4 qui a frappé mardi le centre du Japon a par ailleurs été revu à la hausse, avec un mort et 122 blessés, dont trois graves.