Le "bictator" ne fait par rire le Canada

  • A
  • A
Le "bictator" ne fait par rire le Canada
@ CAPTURE YOUTUBE
Partagez sur :

Une pub pour les stylos Bic, jouant avec les limites de l’humour noir, a été retirée au Canada.

L’humour noir n’a pas que des fans. Au Canada, une publicité pour les stylos à billes Bic a été interdite, après que des téléspectateurs se sont plaints auprès de la marque. Mettant en scène des acteurs asiatiques, dans ce qui pourrait ressembler à une prison chinoise, la pub a été jugée raciste et offensante.

On y voit un officier condamner, sans aucun jugement au préalable, des prisonniers postés debout devant lui. Soudain, l’officier décide d’épargner l’un des détenus et lui annonce qu’il est gracié. L’officier saisi alors son stylo pour signer le dossier de l’intéressé. Malheureusement, le modèle qui n'est manifestement pas un Bic ne fonctionne pas. L’officier, prié par sa femme - qui fait irruption dans la pièce - de se dépêcher, repose alors le stylo et saisi son tampon pour finalement condamner le détenu.

La publicité s’achève sur le slogan "Acheter un stylo sur lequel vous pouvez compter" :

La société Bic a donc décidé d’enlever son spot télévisé et s’est aussitôt excusé sur le site de microblogging Twitter.

Mais l’un des figurants de la publicité s’est procuré la vidéo et l’a publiée sur le site de partage YouTube, pour le plaisir des amateurs d’humour noir.