Le BEA ouvre une enquête après l'atterrissage d'urgence d'un A380 au Canada

  • A
  • A
Le BEA ouvre une enquête après l'atterrissage d'urgence d'un A380 au Canada
Le BEA va enquêter sur les raisons de l'atterrissage d'urgence du vol AF 066 (illustration).@ AFP
Partagez sur :

Une enquête a été ouverte par le BEA après l'atterrissage d'urgence d'un A380 d'Air France, qui reliait Paris à Los Angeles, survenu samedi au Canada.

Le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) a annoncé mardi l'ouverture d'une enquête sur l'atterrissage d'urgence d'un A380 d'Air France au Canada survenu samedi. Le vol AF 066 reliait Paris-Charles de Gaulle à Los Angeles. Il s'est dérouté vers l'aéroport canadien de Goose Bay à la suite d'un incident survenu au-dessus du Groenland. L'appareil avait 497 passagers et 24 membres d'équipage à son bord.

"Dommages limités au moteur n°4". Des enquêteurs du Danemark, pays au-dessus duquel est survenu l'incident, des États-Unis, État des motoristes, et du Canada participent à cette enquête de sécurité, précise le BEA dans un communiqué. "Les dommages sur l'aéronef semblent limités au moteur n°4 et à son environnement immédiat", souligne le BEA. "L'observation du réacteur montre que la soufflante, premier élément tournant à l'avant du moteur, s'est détachée en vol, entraînant avec elle la perte de l'entrée d'air."

Un internaute a partagé sur Twitter une photo du moteur détérioré de l'avion :