Le "Balconing", ce jeu qui exaspère la Costa Brava

  • A
  • A
Le "Balconing", ce jeu qui exaspère la Costa Brava
Capture Youtube@ CAPTURE YOUTUBE
Partagez sur :

REPORTAGE E1 - Ce jeu consiste à se jeter dans une piscine… depuis un balcon.

L'INFO. Avez-vous déjà entendu parler du "balconing"? Ce jeu stupide et dangereux consiste à sauter dans une piscine… depuis un toit ou un balcon d'hôtel. Autre variante tout aussi risquée : passer de chambre en chambre, en enjambant les balcons... Une mode qui recommence chaque été dans les stations balnéaires de la Costa Brava, malgré les morts.

Encore un mort le week-end dernier. Cette semaine encore, aux Baléares, un Danois est mort en pratiquant le "balconing". Un Français de 17 ans a, lui aussi, été grièvement blessé dans les mêmes circonstances sur la Costa Brava.



Pas un phénomène nouveau. Ce jeu stupide a fait son apparition il y a déjà quelques années. Dany, un habitant d'lloret de mar dont l'appartement donne sur un imposant immeuble de vingt étages construit dans les années 70, l'observe depuis ses fenêtres chaque été. Dans cette station balnéaire où les touristes viennent de toute l'Europe, les jeunes de moins de 25 ans sont légion et, selon cet Espagnol, ils font n'importe quoi.

"Je les vois passer de chambre en chambre à travers le balcon. Certains manquent de tomber, d'autres se jettent dans la piscine… Ils sont fous et en plus ils boivent énormément", a-t-il confié au reporter d'Europe1 qui l'a rencontré.

Un "jeu" lié à la consommation d'alcool. Dans les stations balnéaires de la Costa Brava, l'alcool coule souvent à flots parmi les groupes de jeunes en vacances. Sans surprise, ceux qui pratiquent "le balconing" sont le plus souvent ivres et pas vraiment dans leur état normal au moment de la prise de risque.

"Le feu de l'action". Malgré le danger, le jeune Parisien en vacances rencontré par Europe1 n'exclut pas de relever le défi avec ses amis. Pourquoi ? "Dans le feu de l'action, dans l'ambiance, on est là pour s'amuser sans modération… parce que les vacances ce n'est qu'une fois dans l'année".

Des balcons rehaussés. Pour lutter contre le "balconing", les hôtels de la côte ont relevé la hauteur des balcons et une campagne de sensibilisation a été lancée.

Des actes incontrôlables. Pour José Luis, un serveur dans un hôtel rencontré par Europe1, il n'y a malheureusement pas grand-chose à faire pour éviter ces incidents : "on ne va pas mettre un surveillant dans chaque chambre. Si quelqu'un veut plonger dans la piscine depuis le balcon comment voulez vous le contrôler ? Pour tenter de dissuader les jeunes, une amende de 300 euros sera infligée aux inconscients pris en flagrant délits de "balconing".