Lavrov juge "infondées" les accusations selon lesquelles la Russie n'aurait pas visé l'EI

  • A
  • A
Lavrov juge "infondées" les accusations selon lesquelles la Russie n'aurait pas visé l'EI
@ AFP
Partagez sur :

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a rejeté jeudi les doutes "infondés" des Occidentaux, selon lesquels la Russie n'aurait pas visé le groupe Etat islamique (EI) en Syrie.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a rejeté jeudi les doutes "infondés" des Occidentaux, selon lesquels la Russie n'aurait pas visé le groupe Etat islamique (EI) lors de ses premières frappes aériennes sur le territoire syrien.

"En rien fondées". "Les rumeurs indiquant que les objectifs de ces frappes n'étaient pas l'EI ne sont en rien fondées", a déclaré le chef de la diplomatie russe, cité dans un communiqué, après avoir rencontré son homologue américain, John Kerry, à New York, ajoutant n'avoir "aucune information" concernant d'éventuelles victimes civiles.