L'Australie va priver d'allocations les parents qui ne vaccinent pas leurs enfants

  • A
  • A
L'Australie va priver d'allocations les parents qui ne vaccinent pas leurs enfants
@ AFP
Partagez sur :

Le Parlement australien a commencé à examiner mercredi un projet de loi visant à priver les parents qui ne vaccinent pas leurs enfants de certaines allocations sociales.

Les parents qui ne veulent pas vacciner leurs parents privés d'allocations ? C'est en tout cas ce que veut faire l'Australie qui a commencé mercredi à examiner un projet de loi dans ce sens. 

L'apparition d'épidémies. Certains parents sont hostiles à la vaccination, estimant qu'elle est dangereuse pour leurs enfants. Dans certains pays européens et aux Etats-Unis, des maladies qui avaient disparu comme la rougeole ont fait leur réapparition. Des épidémies localisées de rougeole et de coqueluche sont également survenues en Australie.

Les chiffres. Les taux de vaccination dépasse les 90% chez les enfants australiens âgés de un à cinq ans mais d'après les statistiques officielles, 39.000 enfants de moins de sept ans ne sont pas vaccinés en raison des objections de leurs parents. En 10 ans, le nombre d'enfants non vaccinés a augmenté de 24.000.

"Aucun fondement médical". "Ce choix de ne pas immuniser ses enfants n'a aucun fondement médical et ne devrait pas être soutenu par les contribuables", avait déclaré en avril l'ancien Premier ministre Tony Abbott. Les parents en question craignent que la vaccination ROR (rougeole, oreillons et rubéole) ne provoque l'autisme, ce qui a été démenti par de nombreuses études.