Laurent Gbagbo est à Korhogo

  • A
  • A
Laurent Gbagbo est à Korhogo
Le président déchu est "en résidence surveillée quelque-part en Côte d’Ivoire"@ REUTERS
Partagez sur :

INFO E1 - Le président sortant a été transféré mercredi dans le fief politique d'Alassane Ouattara.

Laurent Gbagbo est en territoire ennemi. Le président ivoirien sortant, arrêté lundi dans sa résidence d’Abidjan, a été transféré mercredi en hélicoptère à Korhogo, la grande ville du nord de la Côte d’Ivoire, à 600 kilomètres d’Abidjan, à la frontière du Mali et du Burkina Faso, selon les informations d'Europe 1.

Korhogo est à la fois le fief politique d’Alassane Ouattara et celui des anciens rebelles, ceux qui avaient tenté de renverser Gbagbo en 2002 et avaient ensuite pris le contrôle de toute la moitié nord de la Côte d’Ivoire.

Une première tentative de "délocaliser" Gbagbo avait eu lieu mardi mais l’ancien président, craignant pour sa vie, aurait refusé de monter à bord de l’hélicoptère de l’ONU, selon les informations recueillies par Europe 1. D’où les communiqués contradictoires publiés mardi soir. Ainsi, dans un premier temps, l’Onuci avait annoncé qu’il avait quitté l’hôtel du Golf avant de revenir sur son annonce. Mercredi à midi, le "boulanger" a finalement été contraint de monter à bord.

Seule incertitude : le lieu où Laurent Gbagbo sera précisément assigné à résidence. Peut-être dans l’ancienne résidence d’Etat de la ville, aujourd'hui en ruines. Le président Houphouët-Boigny en avait une dans chaque préfecture du pays.

Des poursuites nationales et internationales

L’annonce de ce transfert avait été faite un peu plus tôt par le nouveau président ivoirien Alassane Ouattara. "A l'heure où je vous parle, Monsieur Laurent Gbagbo n'est plus à l'hôtel du Golf, il est en Côte d'Ivoire, bien sécurisé", avait-il alors simplement déclaré. "Il est en résidence surveillée quelque part en Côte d’Ivoire", avait ajouté le président selon CNN. Avant de conclure : " Il y aura des charges contre Gbagbo au niveau national et international".

Ouattara bientôt installé à son tour

A Abidjan, plus rien ne fait désormais obstacle à l’installation d’Alassane Ouattara dans le palais présidentiel, occupé pendant plus de quatre mois par son rival. "Dans les tout prochains jours, je serai au palais", a-t-il annoncé. Quant à la cérémonie de prestation de serment, elle devrait être organisée un peu plus tard.

Le quartier du Plateau, situé dans le centre de la capitale économique, où se trouve le palais présidentiel avait été le théâtre de violents combats entre forces fidèles à Laurent Gbagbo et combattants d'Alassane Ouattara, appuyés par des frappes aériennes de l'armée française et de l'ONU.