L'Arabie saoudite forme une "coalition islamique antiterroriste"

  • A
  • A
L'Arabie saoudite forme une "coalition islamique antiterroriste"
@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Avec 34 autres pays, mais sans l'Iran, l'Arabie saoudite souhaite combattre l'organisation Etat islamique mais aussi tout autre groupe terroriste. 

L'Arabie saoudite a annoncé lundi la formation d'une coalition islamique antiterroriste réunissant 34 pays du Proche et du Moyen-Orient mais aussi d'Afrique, selon un communiqué commun publié par l'agence de presse saoudienne SPA.

Sans l'Iran. "Les pays mentionnés ici ont convenu de la formation d'une alliance militaire conduite par l'Arabie saoudite pour combattre le terrorisme avec un centre commun d'opérations installé à Ryad afin de coordonner et soutenir les opérations militaires", poursuit le communiqué. Est ensuite mentionnée une liste de pays dont l'Egypte, le Qatar ou les Emirats arabes unis mais également la Turquie, la Malaisie, le Pakistan et des Etats arabes du Golfe et des pays africains. L'Iran, grand rival régional de l'Arabie saoudite, ne fait pas partie de la coalition.

"Protéger la nation islamique". Le communiqué parle d'un "devoir de protéger la nation islamique contre le fléau des groupes et organisations terroristes, quels que soient leur secte et leur nom, qui propagent la mort et la corruption sur terre et qui cherchent à terroriser les innocents".

Lutter contre Daech entre autres. Cette initiative va dans le sens des demandes américaines en faveur d'une plus grande implication des pays arabes dans la campagne militaire menée contre l'organisation Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie. Le ministre saoudien de la Défense a précisé que la coalition coordonnera son action avec les principales puissances et avec les organisations internationales. Son ambition n'est pas seulement du lutter contre L'EI mais contre "tout groupe terroriste", a ajouté le ministre.