L'Arabie Saoudite enregistre un déficit record

  • A
  • A
L'Arabie Saoudite enregistre un déficit record
Puits de pétrole en Arabie Saoudite@ MARWAN NAAMANI / AFP
Partagez sur :

98 milliards de dollars, soit un peu plus de 89 milliards d'euros, voici le montant du déficit de l'Arabie Saoudite pour l'année 2015. En cause notamment, l'effondrement des prix du pétrole. 

L'Arabie saoudite, chef de file de l'Opep, l'organisation des pays exportateurs de pétrole, a enregistré en 2015 un déficit budgétaire record de 98 milliards de dollars soit 89,2 milliards d'euros en raison de l'effondrement des prix du pétrole, a annoncé lundi le Conseil des affaires économiques et du développement. Les cours du pétrole sont en effet tombés au plus bas depuis 11 ans lundi dernier. Une bonne nouvelle pour les consommateurs mais un peu moins pour les producteurs comme l'Arabie Saoudite. 

Des dépenses exceptionnelles. Les revenus ont été estimés à 608 milliards de riyals (162 milliards de dollars oui 147,5 milliards d'euros), bien en dessous des projections pour cette année et des revenus de 2014, alors que les dépenses se sont élevées à 975 milliards de riyals (260 milliards de dollars, 236,6 milliards d'euros), ont précisé des responsables du ministère lors d'une conférence de presse à Ryad. Cela est notamment dû aux dépenses exceptionnelles telles que la prime versée aux fonctionnaires pour marquer l'accession au trône du roi Salman en janvier.

"Un chiffre acceptable". Ce déficit est toutefois "considéré comme un chiffre acceptable" au vu des circonstances, a déclaré Hindi bin Abdullah al-Suhaimi, membre du conseil, lors d'un point de presse. Le projet de budget saoudien pour 2016 sera dévoilé dans l'après-midi. L'Arabie prévoit un déficit budgétaire de 87 milliards de dollars en 2016.