Laos : au moins 7 Français morts dans un crash

  • A
  • A
Laos : au moins 7 Français morts dans un crash
@ REUTERS
Partagez sur :

Un avion de la compagnie Lao Airlines s’est écrasé dans le sud du pays. Les 44 personnes à bord ont été tuées.

L’INFO. Tous les passagers sont morts dans l’accident. Un avion de la compagnie laotienne Lao Airlines s’est écrasé mercredi au Laos. Les 44 passagers et membres d’équipages qui se trouvaient à bord sont morts. Parmi les victimes figurent au moins sept Français, selon le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

Un accident dû au mauvais temps ? L’avion effectuait la liaison entre Vientiane, la capitale, et la ville touristique de Pakse, dans le sud du Laos. Il s’est écrasé dans le fleuve Mékong, à environ huit kilomètres de son aéroport de destination. D’après le quotidien thaïlandais Bangkok Post, l’accident a été causé par le mauvais temps. La région est en effet balayée par de fortes pluies en ce moment. 

Sept Français tués. L’avion transportait 39 passagers et cinq membres d’équipage. Les victimes sont de plusieurs nationalités. Faisant part de sa "vive émotion", Laurent Fabius a indiqué qu’au moins sept Français avaient perdu la vie. Une cellule d’urgence a été mise en place au centre de crise du ministère à Paris et le ministre a demandé "aux services de l’ambassade de France à Vientiane de se rendre immédiatement sur place".

Parmi les victimes il y a également, cinq Thaïlandais, trois Sud-Coréens. On sait également que les autres victimes venaient d'Australie, de Taïwan, des Etats-Unis, de Chine, du Canada, du Vietnam, et de Malaisie.

Une compagnie publique. Lao Airlines est la compagnie publique laotienne, créée en 1976. L’avion qui s’est écrasé était un ATR72, qui peut transporter jusqu’à 70 passagers. Lao Airlines dispose d’une flotte de six de ces avions, ainsi que d’Airbus A320 et d’avions chinois MA60. La compagnie dessert le Laos, la Chine, la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam.

L'avion était très récent, livré en mars dernier, a annoncé mercredi soir son constructeur franco-italien. "L'appareil, numéro de série 1071, immatriculé RDPL-34322, a été livré à la compagnie en mars 2013", a indiqué ATR. Le constructeur évoque dans son texte des conditions météorologiques "extrêmement mauvaises" qui régnaient au moment de l'accident.