Lancement historique de la navette Atlantis

  • A
  • A
Lancement historique de la navette Atlantis
@ Reuters
Partagez sur :

Le décollage a eu lieu vendredi en Floride, pour l'ultime vol d'une navette américaine.

Il s'agit de la 135e et dernière mission d'une navette spatiale américaine. Atlantis a été lancée vendredi de Floride, avec quatre astronautes à bord dont une femme, direction la Station spatiale internationale (ISS).

Dans un énorme panache de fumée, Atlantis a quitté la terre ferme sous les yeux de près d'un million de personnes, selon la Nasa, venues assister au tir au Centre spatial Kennedy près de Cap Canaveral. Trente ans après le lancement de Columbia, première navette à voler en avril 1981, Atlantis effectue pour sa part sa 33e et ultime mission depuis la première en octobre 1985.

La navette a décollé à 17h29, avec deux minutes de retard :

"Bon vent"

Le lancement a été retardé de quelques secondes. Avant le décollage, le directeur du lancement de la Nasa, Mike Leinbach, avait souhaité "bonne chance" et "bon vent" à l'équipage. L'agence spatiale américaine redoutait jusqu'à la dernière minute que le temps couvert n'empêche de procéder au lancement, mais avait finalement décidé de donner son feu vert.

Les deux fusées d'appoint, qui assurent 80% de la poussée au début de l'ascension de huit minutes trente pour atteindre l'orbite, se sont séparées comme prévu deux minutes après le décollage pour retomber dans l'Atlantique où elles seront récupérées.

Retour le 20 juillet

Durant cette mission de 12 jours, dont huit amarrés à l'ISS, Atlantis et son équipage livreront 3,7 tonnes de vivres, équipements et pièces de rechange. Ces derniers doivent permettre à l'avant-poste orbital et aux six astronautes présents en permanence de faire face à leurs besoins pendant un an. Le retour sur Terre d'Alantis est en principe prévu le 20 juillet peu avant 7H00 du matin.

La fin du programme permettra à la Nasa d'économiser quatre milliards de dollars par an de coûts opérationnels et de développer d'autres engins capables, contrairement aux navettes, de voyager au-delà de l'ISS, vers la Lune, des astéroïdes, voire Mars.