Lance Armstrong déchu du Tour de France

  • A
  • A
Lance Armstrong déchu du Tour de France
@ REUTERS
Partagez sur :

Refusant un procès pour des faits de dopage, le coureur a été radié à vie du cyclisme.

De tout à rien. Lance Armstrong, le recordman de victoires du Tour de France, va devoir rendre ses sept titres acquis entre 1999 et 2005. Lance Armstrong a été dépossédé de tous ses résultats "depuis le 1er août 1998 jusqu'à aujourd'hui", a indiqué l'Usada dans un communiqué vendredi , précisant que le cycliste américain était radié "à vie". Un coup de tonnerre intervenu dans la nuit de jeudi à vendredi.

Débouté de sa plainte contre l'agence américaine de lutte contre le dopage (Usada) lundi, Lance Armstrong a annoncé jeudi ne plus vouloir poursuivre sa bataille judiciaire contre l'agence qui l'a formellement accusé de dopage en juin et qui assure disposer de témoignages d'anciens coéquipiers du Texan qui confirment qu'il s'est dopé entre 1999 et 2005, année de sa dernière victoire dans la Grande Boucle.

On "sait qui a gagné ces sept Tours"

"Dans la vie de tout homme, il arrive un moment où il doit dire 'assez'. Pour moi, le moment est venu", a expliqué Lance Armstrong dans un communiqué publié sur son site. "Aujourd'hui, je tourne la page. Je n'évoquerai plus cette question, quelles que soient les circonstances", a-t-il ajouté. Il estime ne pas pouvoir se défendre dans cette procédure lancée par l'Usada, qu'il juge "tellement partiale et injuste".

"Je sais qui a gagné ces sept Tours, mes équipiers savent qui a gagné ces sept Tours, et tous ceux contre lesquels j'ai couru savent qui a gagné ces sept Tours", a-t-il rappelé au passage.

Echantillons positifs et témoignages

"Il s'agit d'un exemple poignant de la manière dont la culture du gagner-à-tout-prix peut, si elle n'est pas contrôlée, submerger la compétition juste, sûre et honnête, mais pour les athlètes sains, c'est un rappel rassurant qu'il y a un espoir pour les générations futures de concourir sans l'usage de drogues qui améliorent les performances", a estimé de son côté le directeur général de l'Usada, Travis Tygart.

Ce dernier s'appuie sur des échantillons sanguins de 2009 et 2010 du coureur et dont le contenu "correspond pleinement" à des pratiques dopantes. Plus dérangeant pour le coureur rescapé d'un cancer, l'Usada dit détenir de nombreux témoignages de ses ex-coéquipiers qui sont prêts à certifier que Lance Armstrong s'est dopé entre 1999 et 2005.

"C'est un triste jour"

"C'est un triste jour pour tous ceux d'entre nous qui aimons le sport et nos athlètes", a conclu le directeur général de l'Usada, Travis Tygart.

Alors à qui reviendront les sept titres du Texan ? Possiblement à ses dauphins, comme cela fut le cas en 2010 après le contrôle positif de Contador qui a permis à Andy Schleck de remporter la course. Donc Alex Zulle (1999), Jan Ullrich (2000, 2001, 2003), Joseba Beloki (2002), Andrea Kloden (2004) et Ivan Basso (2005) pourraient récupérer les lauriers laissés vacants. Mais tous ont été mis en cause dans des affaires de dopage. L'épineuse question du palmarès du Tour ne fait que commencer...