L'ambassade d'Iran à Paris aspergée d'essence par un réfugié politique

  • A
  • A
L'ambassade d'Iran à Paris aspergée d'essence par un réfugié politique
L'homme, qui a aspergé les murs de l'ambassade dimanche matin, a été interpellé.@ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

Un veilleur de nuit qui a assisté à la scène a prévenu la police. 

La police a procédé à l'arrestation d'un homme, réfugié politique de 35 ans, qui a aspergé les murs de l'ambassade d'Iran à Paris, rapporte Le Parisien vendredi. 

Deux bidons retrouvés dans la voiture du suspect. L'homme, âgé de 35 ans, a aspergé les murs de l'ambassade tôt le dimanche matin, avant de s'enfuir en voiture. Un veilleur de nuit qui avait assisté à la scène a prévenu la police. L'homme a été arrêté et deux bidons d'hydrocarbure ont été retrouvés dans sa voiture.

Pris de vomissements. Le suspect a dû être conduit à l'hôpital en raison de vomissements. L'enquête sera conduite par les enquêteurs du premier district de police judiciaire, indique Le Parisien.