L'ambassade de l'Arabie saoudite attaquée à Téhéran

  • A
  • A
L'ambassade de l'Arabie saoudite attaquée à Téhéran
Des manifestants auraient envahi dans la nuit de samedi à dimanche l'ambassade d'Arabie saoudite à Téhéran pour dénoncer l'exécution du cheikh Nimr al Nimr.@ AFP
Partagez sur :

Des manifestants ont envahi, dans la nuit de samedi à dimanche, l'ambassade d'Arabie saoudite à Téhéran et commencé à y allumer des incendies.

L'ambassade de l'Arabie Saoudite à Téhéran a été attaquée samedi soir par des manifestants en colère après l'exécution du dignitaire religieux chiite saoudien Nimr Baqer al-Nimr, a rapporté l'agence Isna. Des manifestants ont lancé des cocktails Molotov contre l'ambassade et ont pu pénétrer à l'intérieur de l'enceinte diplomatique avant d'en être évacués par la police, a rapporté l'agence. "Des flammes s'élèvent à l'intérieur de l'ambassade (...) des manifestants ont pu pénétrer à l'intérieur mais ont été évacués ensuite", rapporte l'agence, qui ajoute que des manifestants avaient pu monter dur le toit de l'ambassade. Sur des photos publiés par certains sites, on peut même voir des manifestants tenir ce qui semble être le drapeau saoudien, qui aurait été retiré.

Jaber Ansari demande une protection des enceintes diplomatiques. À Machhad, seconde ville du pays située dans le nord-est, des manifestants ont également attaqué et incendié le consulat saoudien, selon des sites d'information qui ont publié des photos. À la suite de ces incidents, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hossein Jaber Ansari, a demandé à la police diplomatique de protéger les enceintes diplomatiques. Hossein Jaber Ansari, "tout en condamnant de nouveau l'exécution injuste du dignitaire religieux Nimr al-Nimr, a demandé la protection des représentations diplomatiques de l'Arabie Saoudite à Téhéran et à Machhad (...) et a demandé à la police d'empêcher toute manifestation devant ces lieux", ont rapporté les médias iraniens.