L'affaire des e-mails ressurgit au pire moment pour Hillary Clinton

  • A
  • A
L'affaire des e-mails ressurgit au pire moment pour Hillary Clinton
Hillary Clinton a envoyé des messages depuis sa boîte mail privée lorsqu'elle était secrétaire d'Etat.@ FREDERIC J. BROWN / AFP
Partagez sur :

22 messages ont été classés top secret parmi les mails que l'ancienne secrétaire d'Etat avait envoyés de sa messagerie personnelle.

Hillary Clinton a vu l'affaire de sa messagerie privée ressurgir au plus mauvais moment vendredi, à trois jours des premiers votes des primaires dans l'Iowa, la diplomatie américaine annonçant y avoir trouvé des messages top secret envoyés quand elle était secrétaire d'Etat. Le département d'Etat doit publier vendredi soir une nouvelle salve de 1.000 pages de ces emails envoyés et reçus sur son serveur privé par la candidate démocrate quand elle était chef de la diplomatie, mais "s'opposera entièrement à la publication de sept séries d'emails provenant de 22 documents, qui remplissent au total 37 pages", selon le porte-parole du département d'Etat John Kirby.

Controverse. Cette affaire est à l'origine d'une tempête politique aux Etats-Unis, le sujet étant un des angles d'attaque privilégiés des adversaires républicains d'Hillary Clinton. Ceux-ci n'acceptent pas qu'elle ait utilisé une messagerie privée à des fins professionnelles, une pratique normalement bannie par les règles de l'administration et qui pourrait avoir compromis des secrets d'Etat. Ces documents n'étaient pas marqués comme classifiés à l'époque où ils ont été envoyés", a ajouté John Kirby. "Ces quelques emails ont été requalifiés à la demande de la communauté du renseignement", a précisé le secrétaire d'Etat John Kerry, actuellement en déplacement au Canada. "Mais je ne peux pas donner d'autres précisions sur quoi que ce soit".

Cette révélation risque de jeter un froid sur la campagne de l'ancienne Première dame, qui brigue la Maison Blanche et sillonne actuellement l'Iowa (centre), où se tiennent lundi les premières consultations des primaires en vue de l'investiture des candidats par les partis.