La Yemenia n'est pas "black-listée" par l'UE

  • A
  • A
La Yemenia n'est pas "black-listée" par l'UE
Partagez sur :

Yemenia Airway ne figure pas sur la liste noire des compagnies aériennes interdites de desservir l'Europe.

Le comité pour la sécurité aérienne de l'UE a décidé de lever l'interdiction de desservir l'Europe aux compagnies aériennes indonésiennes Garuda Indonesia, Airfast, Mandalaet Premiair "car elles répondent aux normes de sécurité internationales", a expliqué la Commission dans un communiqué. Mais n'est pas concernée, la Yemenia dontun avion s'est abîmé le 30 juin au large des Comores.

"Les travaux (au sujet de Yemenia) se poursuivent avec diverses réunions prévues pour comprendre la situation", a précisé un porte-parole du commissaire européen aux Transport, Antonio Tajani, pour justifier l'absence de la Yemenia de cette liste. "Ce n'est pas un accident qui détermine si une compagnie va dans la liste", avait expliqué Antonio Tajani dès la semaine dernière. "Nous devons lui donner droit à la défense", avait-il expliqué en précisant qu'une évaluation technique doit être réalisée.

Cette liste européenne, régulièrement actualisée, comprend quelque 200 compagnies interdites de vol en Europe, ou objet de restrictions. La plupart sont basées en Afrique, notamment en Angola, au Bénin, en Guinée équatoriale, au Liberia, en Sierra Leone, au Swaziland, ou encore en République démocratique du Congo. Sa publication survient alors qu'un débat est en cours sur l'opportunité d'instaurer une liste noire mondiale des compagnies aériennes dangereuses.