La vie reprend au lycée français de Tokyo

  • A
  • A
La vie reprend au lycée français de Tokyo
@ REUTERS
Partagez sur :

REPORTAGE - Fermé depuis le 11 mars, l’établissement scolaire a rouvert ses portes, lundi.

Jour de rentrée au lycée franco-japonais de Tokyo. Après la catastrophe qui a touché le pays le 11 mars, l’établissement scolaire a fermé ses portes pendant près de trois semaines.

Une majorité des 6.000 Français résidant dans la région de Tokyo avaient quitté Tokyo lorsque la situation était devenue alarmante à la centrale nucléaire de Fukushima. Lundi, les effectifs étaient loin d’être complets puisque seuls 356 des 1.012 élèves scolarisés avant le séisme se sont présentés en cours.

Dans la cour, lundi matin, les parents partagent leurs angoisses, les élèves se racontent leurs voyages respectifs. "J’étais à Hong-Kong", raconte l’un, "Je suis rentré en France", témoigne un autre, "on s’est réfugiés à Osaka", confie un troisième élève.

Dans les classes, le mot d’ordre, c’est parler. Les élèves sont invités à exprimer leur ressenti sur la catastrophe qui a secoué le Japon. Avec ses CP, l’institutrice revient sur la date du 11 mars, jour du séisme. Un enfant se rappelle "qu’il a vu les étiquettes bouger quand ça tremblait", une autre confie "avoir pleuré" et a "cru qu’elle allait mourir".

La mort, Fukushima, aucun sujet n’est délaissé :